Sadik Cassim

Sadik Cassim, premier sourd candidats aux législatives

C’est à notre connaissance la première fois qu’un candidat sourd se présente aux législatives. Sadik Cassim, consultant en formation professionnelle pour les sourds et malentendants, est candidat dans la 4e circonscription sous les couleurs de Debout la République (Parti républicain et gaulliste indépendant dirigé par le député Nicolas Dupont-Aignan).

A propos de Sadik Cassim

Présentation vidéo avec des sous-titres de Sadik Cassim dans laquelle il explique son engagement en langage des signes :

Dans cette vidéo sous-titrée, il pause la question de l’identité sourde.

A propos de Debout la République :

Debout la République (DLR) est un parti politique se revendiquant du gaullisme. Présidé par Nicolas Dupont-Aignan, il revendique 12 500 adhérents en mai 2009. Il est membre du parti politique européen EUDemocrats.

Debout la République a été créé le 3 février 1999 par Nicolas Dupont-Aignan en tant que courant « gaulliste authentique » du Rassemblement pour la République (RPR).

La majorité de ses membres participe ensuite à la fondation du Rassemblement pour la France (RPF), créé dans la foulée de la liste souverainiste conduite par Charles Pasqua et Philippe de Villiers aux élections européennes de 1999.

Identité politique

Debout la République se présente comme un « rassemblement républicain et gaulliste » au-dessus du clivage gauche-droite, en mettant en avant son programme et la composition de son électorat et de ses adhérents.

Le parti est également présenté comme faisant partie de la mouvance du « gaullisme social », représenté par Jacques Chaban-Delmas, Philippe Séguin et Nicolas Dupont-Aignan, et qui se caractérise par la défense de la démocratie sociale, sans toutefois remettre en cause le capitalisme (réformisme social-démocrate).

Ce gaullisme est le plus proche du gaullisme traditionnel. Dans les faits, il s’oppose au mauvais capitalisme (exploitation d’une classe par l’autre) et aux socialismes révolutionnaires (lutte des classes), au profit d’une « troisième voie » sociale.

A propos des Élections législatives en France :

Les élections législatives en France permettent d’élire les représentants siégeant à la chambre basse du Parlement. Le Parlement en France exerce une grande partie du pouvoir législatif et peut en partie contrôler l’activité gouvernementale, selon la Constitution du 4 octobre 1958.

Il est composé du Sénat, la chambre haute, qui comprend 348 sénateurs, et de l’Assemblée nationale, la chambre basse, qui compte 577 députés. Les deux chambres siègent dans des lieux différents : le palais du Luxembourg pour le Sénat et le palais Bourbon pour l’Assemblée nationale.

En savoir plus en lisant l’intervew de Sadik Cassim

About jesigne

Tagged with →  
Share →

Laisser un commentaire